Un week-end à Colmar

Je vous propose un petit week-end à Colmar (Alsace). C’est une région se trouvant à l’Est de la France. Colmar est une commune française du département du Haut-Rhin. Je vais à Colmar car j’ai la chance d’avoir de la famille qui y vit. J’y vais depuis ma plus tendre enfance. Je connais presque tout ce qu’il y a à savoir sur cette magnifique ville qu’est Colmar.
Je suis partie de Morges en train jusqu’à Bâle. Ensuite de Bâle à Colmar, mon papa est venu nous
chercher ma mère et moi. Nous sommes allés boire un verre sur une terrasse au soleil, juste en face
de la gare de Bâle, c’était très sympa. Le bar s’appelle « Le Train Bleu » juste à côté de l’hôtel Victoria. Le cadre est moderne et apaisant.
Suite à cela, nous avons pris la route pour Colmar, nous sommes arrivés à la maison familiale aux
environs de 20h-21h. Nous avons mangé et nous sommes allés nous coucher.
Samedi, je me suis levée vers 8h30, j’ai un petit peu déjeuné car je savais qu’à midi nous allions manger en ferme-auberge. C’est un type de restaurant traditionnel alsacien que l’on trouve sur les versants vosgiens. Je suis allée me promener dans Colmar, visiter la ville. Sans oublier, malheureusement le fait que je n’ai pas pu résister au fait d’avoir été faire du shopping, car je suis une femme… Je suis retournée à la maison vers 12h45. Pour le repas de midi, Il nous aura fallu juste une demi-heure pour arriver dans cette fameuse ferme auberge typiquement Alsacienne.
Nous avons d’abord commandé du crémant à la myrtille, c’est aussi typique de l’Alsace, suivi d’un repas marcaire. Comme boisson, nous avons commandé du Tokay Pinot Gris, avec un peu d’eau plate bien fraiche.

Alors, qu’est-ce que le repas Marcaire ?


Il est constitué d’une tourte à la viande de la vallée, accompagnée d’une salade bien fraiche avec une sauce faite maison, suivie d’un morceau de viande de porc fumée accompagnée de roïgabrageldi (pommes de terre fumée en fines lamelles avec des fines tranches de lards et oignons). Pour suivre, le fromage de la vallée de munster est incontournable. Au dessert, vous avez souvent le choix entre la tarte traditionnelle aux myrtilles, aux pommes ou aux abricots, du fromage blanc fermier frais au
kirsch, ou de la glace. Nous avons terminé le repas vers 15h. Ensuite nous sommes retournés à Colmar où j’ai été faire un peu les boutiques et faire de très belles photos sous un ciel ensoleillé.
Pour le repas du soir, nous avons mangés la traditionnelle Flammekueche (taret flambée alsacienne
typique) à l’Alsako, un restaurant très sympa muni d’une terrasse extérieure à l’arrière de l’ancienne douane de Colmar, aussi appelée le Koïfhus. Ensuite, nous sommes rentrés nous couchés.
Le dimanche, nous sommes allés nous promener vers la petite Venise et avons flâné du côté de la collégiale de Saint-Martin.
Si je devais conclure, je dirais que Colmar est une ville magnifique et pleine d’histoire, j’ai la chance d’y avoir été en été comme en hiver et j’y retournerai volontiers.